Cure de vitamines naturelles pour enfants fatigués

Si vous prêtez une oreille attentive, l’expression « le corps est une formidable machine » ne vous est certainement pas étrangère. En effet, le corps humain est une merveilleuse mécanique qui supporte de nombreuses contraintes quotidiennes. Il doit lutter contre l’environnement extérieur (température, humidité, virus, bactéries…) mais aussi contre les autres (promiscuité,épidémies, contagion…).

Il existe des personnes encore plus sensibles à ces contraintes : les enfants.

Leur corps en pleine croissance tourne à plein régime, et doit pouvoir compter sur les produits les plus nourrissants, énergétiques et sains. C’est de l’alimentation que nous tirons tous l’énergie et les nutriments essentiels au bon fonctionnement de notre corps. Et c’est d’autant plus vrai pour les enfants dont le corps ne cesse d’évoluer, de se développer.

Nos enfants ont besoin de nous pour leur assurer une alimentation de qualité et équilibrée. Nous sommes à la fois leur source de nourriture, mais également leur éducateur et leur garde-fou pour qu’ils ne s’égarent pas dans leur apprentissage nutritionnel, tant les tentations sont grandes et les solutions de facilités vantées par les publicités : barres de chocolat, sodas, etc...

Tout au long de l’année mais encore plus à l’approche de l’hiver, le corps des enfants est soumis à un grand stress et nécessite donc une alimentation adaptée, non seulement pour leur croissance mais surtout pour renforcer leurs défenses. Les enfants ont des besoins spécifiques car ils n’ont pas encore un corps suffisamment armé et ils peuvent se trouver affaiblis, fatigués ou vulnérables. Personne n’a envie de voir sa fille ou son fils cloué au lit, malade ou tout simplement en méforme.

Ils doivent grandir, se développer mais aussi intégrer des connaissances à l’école, suivre des activités créatives et culturelles, s’adonner à un ou plusieurs sports. Pourquoi dans ces conditions ne pas les aider avec une cure de vitamines pour enfants fatigués ?

Je vais vous accompagner en vous faisant découvrir ou re-découvrir les notions de vitamines, minéraux, oligo-éléments… Et au travers des aliments les plus riches et nutritifs nous trouverons comment aider vos enfants à se sentir bien.

Comment savoir si des vitamines peuvent aider votre enfant fatigué ?

D’abord, rasseyons nous sur les bancs de l’école un instant. Qu’est-ce qu’une vitamine ?

Le mot est entré dans notre quotidien mais il est bon de rappeler les notions qui se cachent derrière. Une vitamine est un nutriment, une substance organique naturelle. Elle est nécessaire au bon fonctionnement du corps humain. Malheureusement ce dernier ne sait pas les synthétiser et doit en trouver une source pour s’approvisionner dans les bonnes proportions.

Pourquoi un manque de vitamines peut fatiguer voter enfant ?

Je l’ai évoqué en préambule, les vitamines sont essentielles aux échanges vitaux qui s’opèrent dans le corps humain et encore plus dans le corps des enfants qui est encore en « évolution ».

Le manque de vitamines dans le corps conduit à une maladie notée hypovitaminose. De graves carences peuvent mener à des pathologies comme le rachitisme ou le scorbut. Mais ne paniquez pas, il s’agit là de cas extrêmes ! 

Ceci dit, elles ont le mérite d’illustrer l’apport indispensable que les enfants doivent connaître de ces nutriments. Sans être exhaustif, et pour ne citer que quelques actions concrètes, les vitamines permettent le métabolisme (assimilation et utilisation) des glucides, des lipides, des protéines, des acides aminés, des acides gras, la synthèse des globules rouges et du collagène, etc…

Et ce sont de formidables antioxydants qui empêchent les radicaux libres de détériorer les cellules du corps. Pour résumer : si un enfant est carencé en vitamines, son corps fonctionne mal, au ralenti et tout ce qu’il veut faire devient plus difficile.

vitamines framboises

Quand est-ce que ça peut arriver et comment le reconnaitre ?

Pour fonctionner correctement le corps a besoin d’énergie, ce sont les calories de la nourriture que les enfants ingèrent. Pour bien produire cette énergie ils ont besoin de vitamines. Mais il y a des moments où l’apport quotidien en devient trop faible et où le corps de l’enfant puise dans ses réserves et ralentit son activité. Il existe d’abord des facteurs exogènes aux enfants. Ce sont notamment les conditions climatiques, les maladies.

Pour faire face à l’hiver et à la chute des températures, pour lutter contre les virus et les bactéries pathogènes (rhumes, grippes, bronchites, etc…), le corps de vos enfants doit être fort et réactif. Il va devoir consommer plus de calories pour produire de l'énergie pour apprendre, jouer, se dépenser. Malheureusement, si votre enfant souffre d’un petit manque de vitamines, il tombera malade plus facilement et donc plus souvent. Son corps luttera moins efficacement contre les microbes.

De la même façon, son corps devra fonctionner à un rythme plus élevé pour maintenir une bonne température interne face à la rigueur de l’hiver. Si votre enfant vous dit qu’il a toujours froid, refuse de sortir à moins d’être couvert de façon exagérée, c’est qu’il manque éventuellement de vitamines.

vitamines pamplemousse

Il existe ensuite des facteurs endogènes aux enfants, des moments où leur corps s’emballe pour "d'autres raisons". Je parle là des facteurs psychologiques qui font subir à vos enfants un état de stress ou d’angoisse.

La rentrée scolaire ou une nouvelle inscription dans un club de sport induisent des perturbations dans le fonctionnement de leur corps. Ils vont devoir lutter contre ces facteurs psychologiques et si la lutte paraît immatérielle, c’est pourtant leur corps qui va devoir réagir. Si votre enfant est plus stressé que d’accoutumée, qu’il s’angoisse de manière exagérée, c’est peut être-là les signes d’une carence en vitamines.

Quelles vitamines naturelles peuvent aider les enfants et où les trouver ?

Vous avez peut-être noté que j’ai employé le terme « vitamines naturelles ». Je veux les mettre volontairement en opposition avec les suppléments vitaminiques distribués en pharmacie et en grande surface. La nature est assez riche pour offrir à vos enfants des vitamines issues de fruits et légumes. Oubliez les suppléments chimiques pour retrouver le sens de la nature.

La vitamine C est la star des vitamines. Elle joue un rôle essentiel dans la synthèse du collagène qui confère de la résistance à nos tissus. Elle participe à la synthèse des globules rouges, impliqués dans le transport de l’oxygène dans les muscles. Elle stimule les défenses naturelles et accroît la fonction immunitaire du corps. Enfin, elle est un très précieux antioxydant qui protège notre corps de certaines réactions chimiques dangereuses.

Un enfant qui consomme de la vitamine C est plus dynamique, plus vif. Il résiste mieux aux petites pathologies du quotidien grâce à un corps plus fort et mieux armé dans sa lutte contre les agressions extérieures.

Oubliez-donc les comprimés de vitamines C et allez la chercher dans de beaux fruits et légumes, sains et naturels. Au-delà même de l’orange toute simple, qui n’en contient que 39mg pour 100g, le kiwi en est 3 fois plus riche, et pensez aussi aux litchis ou au cassis. Et pour ce qui est des légumes ?

Le poivron, le chou-fleur et l’épinard seront suffisamment riches pour requinquer vos enfants. Mais comment leur faire manger çà ?

Si vous ne devez pas oublier les bienfaits des fruits et légumes entiers, pensez aux jus ! Les enfants en raffolent et vous pourrez les concevoir avec eux !

La vitamine D elle, est connue pour être synthétisée par le corps suite à l’exposition aux rayons solaires. C’est vrai, mais en hiver, avec le changement d’heure et le temps gris, les doses deviennent moindres.

La vitamine D est un nutriment indispensable pour un enfant. Premièrement elle favorise l’absorption du calcium et du phosphore. Ces deux éléments sont essentiels à la bonne santé du squelette et des dents, c’est peu dire que les enfants en ont un grand besoin !

En effet, le calcium et le phosphore ingérés lors des repas ont besoin d’une aide, d’un catalyseur pour s’intégrer dans la complexe structure osseuse. La vitamine D devient alors un vecteur d’assimilation indispensable. De la même manière, la vitamine D prévient du rachitisme qui procède d’une insuffisante calcification des os et du cartilage.

Outre dans les rayons du soleil, il y a plein autres sources de vitamine D. Même si vous en trouverez prioritairement dans les poissons gras, les œufs ou les produits laitiers, vous serez surpris d’en dénicher dans certains champignons. Mais elle sera surtout présente dans le céleri, la banane, la mangue et également dans des graines comme les noix, noisettes, sésame, etc…

minéraux eau

Et les minéraux et oligo-éléments dans tout ça ?

Il ne faut pas les oublier pour ne se focaliser que sur les vitamines. Ces nutriments sont eux-aussi essentiels au bon fonctionnement du métabolisme. Les oligo-éléments participent notamment au fonctionnement enzymatique du corps, c’est à dire à la constitution des signaux hormonaux qui régissent l’action des organes. De la même façon ils agissent directement sur le système immunitaire en interagissant avec les cellules défensives.

Les sels minéraux sont quant à eux garants du fonctionnement des organes, des muscles, du cœur.
Je n’en citerai que quelques-uns comme le fer, indispensable dans la constitution de l’hémoglobine. Sa carence est bien connue, il s’agit de l’anémie. L’iode est essentielle pour le bon fonctionnement de la thyroïde. Le chrome est quant à lui un vecteur important du métabolisme énergétique du glucose (du sucre).

Je vais vous reparler aussi du calcium acteur de la solidité du squelette. Le potassium induit de son côté les transmissions du courant nerveux menant aux contractions musculaires. Enfin, le magnésium est connu pour son rôle dans la régulation de l’influx nerveux.

Vous le voyez, les minéraux et oligo-éléments sont importants. Le corps d’un enfant a besoin de ceux-ci pour son développement et pour son activité. La régulation des échanges chimiques et électriques entre les organes et les nerfs, le squelette et les glandes sont chez l’enfant en pleine effervescence durant sa croissance et les carences peuvent affecter son dynamisme, son attention, ou tout simplement sa santé. Soyez attentifs à son comportement, des petites carences en oligo-éléments et minéraux peuvent en être la cause.

Vous trouverez d’importantes sources de ces nutriments dans les légumes verts et les fruits : les amandes et épinards pour le calcium et le fer, la mâche ou les fraises pour l’iode, les brocolis pour le chrome. Le calcium trouvera une source dans le cassis et le gingembre, le potassium est très présent dans la noisette et les bananes. Quant au magnésium, il s’en trouve dans les figues de barbarie et la papaye.

enfants en forme

La santé de vos enfants est évidemment une de vos préoccupations essentielles et c’est bien normal. Vous les élevez, les éduquez et vous en prenez soin. Surveiller l’activité de ses enfants demande de l’attention et vous détecterez facilement leurs petits bobos, leurs baisses d'enthousiasme et d’énergie. Mais n’oubliez pas de consulter un médecin si vous détectiez une fatigue chronique inhabituelle.

Mettez enfin tous les atouts santés de leur côté avec une cure de vitamines naturelles pour enfants fatigués. Vous les retrouverez dynamiques, plein d’entrain et costauds comme des grands pour affronter l’hiver.