Le Club de la Chasse et de la Nature valorise le gibier, un produit nutritionnel qualitatif

La France a la chance de posséder une gastronomie à la fois diversifiée et réjouissante, mais certains apports nutritionnels sont méconnus.

Le Club de la Chasse et de la Nature a le loisir d’éduquer les Français notamment en vantant les mérites d’une viande qualitative qui émoustillera leur palais dès la première bouchée.

De plus, le gibier présente des atouts par rapport à d’autres produits beaucoup plus gras, caloriques et néfastes pour votre santé. Pour tenter de combler les diverses lacunes, il a décidé de s’investir pleinement dans cette mission, celle de perpétuer cet art de vivre.

La tradition culinaire française est sublimée par cette viande de gibier

Le Club de la Chasse et de la Nature s’est largement investi pour promouvoir une véritable tradition autour de l’environnement. Les 850 membres échangent donc que ce soit pour l’art cynégétique, la littérature, les avancées scientifiques…

Il publie régulièrement des textes et il a même eu l’occasion de créer un prix afin de récompenser les jeunes artistes. Toutefois, ce domaine n’est pas le seul puisque la diversité est largement au rendez-vous. Comme la passion commune s’articule autour de la chasse et de la nature, il n’est pas surprenant de découvrir cet art de vivre qui s’inspire de la tradition culinaire française. L’objectif premier consiste à proposer de la viande savoureuse prête à enthousiasmer votre palais dès la première dégustation.

Le Club de la Chasse et de la Nature est un lieu d’échanges, il est possible de partager les valeurs défendues par François Sommer autour d’une table joliment décorée et sublimée par des produits savoureux.

Le choix est également un atout à ne pas négliger, car contrairement aux idées le secteur de la viande est plutôt vaste. En effet, le bœuf, le porc ou encore le veau ne sont pas les seuls à rythmer les repas, il est envisageable d’introduire le gibier. Les chasseurs ne se focalisent pas seulement sur le sanglier ou le chevreuil, vous avez une grande variété avec des saveurs différentes susceptibles d’enthousiasmer vos papilles.

Bien sûr, François Sommer voulait développer un art de vivre à la française tout en prônant une certaine qualité. Les repas servis sont certes proposés avec de la viande de gibier, mais les accompagnements sont issus de l’agriculture biologique toujours dans cette optique de respecter la nature.

La viande de gibier présente des valeurs nutritionnelles beaucoup plus importantes

Des viandes moins grasses et meilleurs pour votre système cardiovasculaire

Lorsque nous évoquons le secteur de la viande, nous avons tendance à citer des produits classiques comme le bœuf, le veau, le porc, voire l’agneau. Pourtant, le domaine culinaire est plus vaste et il a donc les moyens de vous offrir de nouvelles saveurs. Votre palais sera alors éduqué à une nouvelle cuisine, ce qui vous permettra de découvrir cette gastronomie française sous un autre angle.

Pour découvrir les avantages de cette cuisine, le professeur Ducluzeau a réalisé une enquête. Ce maître de conférences et ce praticien hospitalier au Service de Nutrition Diabétologie au CHU d’Angers a voulu en apprendre davantage sur ces aliments gustatifs. Les résultats sont assez surprenants, car il s’avère que le gibier est moins calorique que la plupart des viandes qui rythment vos repas tout au long de la semaine. Dans ce cas de figure, inutile de se lancer dans des régimes drastiques, voire restrictifs, il suffit d’introduire du gibier pour réduire votre apport.

Le faisan et la perdrix sont de véritables atouts culinaires

La perdrix est riche en fer, en phosphore et en protéines, mais elle a l’avantage d’être pauvre en sodium et en lipides. En l’intégrant dans vos repas, vous bénéficierez de bonnes graisses qui seront efficaces pour votre système cardiovasculaire. Le Club de la Chasse et de la Nature vante donc les mérites de ce gibier qui est idéal pour le cœur et les os tout en étant trois fois moins gras.

Dans le même concept, vous avez le faisan qui propose moins de 1 % de lipides. C’est un allié minceur à ne pas mettre de côté puisque 110 calories sont dévoilées pour un filet de 100 grammes. Tout en étant légère et équilibrée, cette viande vous apportera tout le nécessaire pour vos journées surtout si celles-ci sont intenses.

À la découverte de la légèreté du sanglier et du chevreuil

Les amateurs de viande ne pourront pas faire l’impasse sur le chevreuil qui est tout de même le gibier le moins gras alors qu’il est riche en protéines. Par rapport à un produit classique, il est 25 fois moins gras et trois fois moins calorique. Par rapport au faisan, une telle viande vous propose 91 calories pour un cuissot de 100 grammes. Vous constatez à ce stade qu’il serait sans doute préférable de remplacer votre bifteck traditionnel de bœuf afin de jouir enfin de ces mets qualitatifs.

Difficile d’évoquer le secteur du gibier sans parler du sanglier qui est au centre des attentions des chasseurs du Club de la Chasse et de la Nature. Les membres apprécient sans doute son équilibre, sa vitalité même s’il est un peu plus gras. La valeur nutritionnelle reste appréciable avec 126 calories pour un rôti de 100 grammes.

Le lièvre est six fois moins gras ​​​​que certaines viandes 

Vous avez peut-être l’habitude de déguster du lapin, mais le lièvre s’avère être beaucoup plus intéressant. Il est exceptionnel pour votre système cardiovasculaire grâce à de bonnes graisses. Il est riche en fer, en phosphore tout en apportant une bonne dose de protéines qui est essentielle pour votre quotidien. Vous avez besoin de ce carburant notamment pour réaliser de multiples activités.

Le lièvre est également pauvre en lipides, ce qui lui permet d’afficher une valeur nutritionnelle appréciable de 100 calories pour 100 grammes de râble. Il est donc six fois moins gras.

Des chefs passionnés et prestigieux mettent à l’honneur la viande de gibier

Le prestigieux chef du club met à l’honneur des produits qualitatifs 

Le Club de la Chasse et la Nature valorise ce gibier qui est à la hauteur de toutes les exigences. Pour cela, une salle à manger spéciale est proposée afin de mettre à l’honneur ces produits réjouissants. Il a décidé de s’offrir les services de Kevin Pernette, un chef prestigieux qui a eu l’occasion de participer à de nombreux concours gastronomiques, cela illustre parfaitement son degré de professionnalisme et ses compétences.

Il propose à tous les amoureux des traditions culinaires de redécouvrir les recettes anciennes. Il sera mis à l’honneur par les Euro-Toques notamment pour une recette à base de foie gras. Cet aliment doux et somptueux mérite une délicatesse inégalable pour qu’il puisse développer tous ses arômes. Il a les connaissances nécessaires pour revisiter le gibier tout en cherchant les meilleurs accompagnements qu’ils soient savoureux et bio.

Marc Meneau dévoile une sublime recette du lièvre à la Royale 

La cuisine française est donc à l’honneur sur la table du Club de la Chasse et de la Nature. Ce chef a une volonté, celle de vous offrir une expérience hors du commun tout en vous proposant de découvrir cette viande parfaitement adaptée au 21e siècle.

Ce sont donc de grands chefs qui travaillent ce gibier à l’image de Marc Meneau et de son fils. Ils ont pu offrir une revisite goûteuse du lièvre à la Royale. Un plaisir gustatif qui ne vous laissera pas indifférent. Les repas proposés dans le cadre de ce club privé sont adaptés en termes d’apports culinaires, car nous avons précisé que les valeurs nutritionnelles étaient exceptionnelles.

Des repas moins caloriques grâce à la viande de gibier

Grâce à cette étude, il est possible de comprendre que la perdrix, le faisan, le lièvre, le chevreuil, le sanglier, mais également la biche sont moins caloriques que les viandes classiques qui s’invitent dans votre assiette.

 Par exemple, le sanglier qui est souvent pointé du doigt à cause d’une véritable méconnaissance est trois fois moins caloriques que le jambon blanc. Au lieu de servir une tranche de ce dernier lors de votre prochain repas familial, proposez à vos convives des râbles, un rôti ou encore un cuissot, le voyage culinaire promis devrait rapidement les enthousiasmer.

Des lieux d'exception pour partager des repas gourmands

Le Club de la Chasse et de la Nature est un lieu d’échanges, il n’est donc pas surprenant que plusieurs salles soient mises en avant afin de proposer aux divers membres une certaine convivialité. Cette dernière est à l’honneur grâce à ces repas gustatifs.

Plusieurs espaces sont à la disposition des 850 membres qui peuvent jouir du grand salon, mais également de la bibliothèque, de la terrasse, voire du jardin et même de l’immense salle François Sommer qui porte ainsi le nom du créateur de la Fondation qui a donné naissance à ce club en 1966 à la suite d’une assemblée constitutive du Club de la Maison de la Chasse et de la Nature à Paris.

Il n’est pas surprenant de constater la place du gibier au sein de ce club privé puisqu’il illustre parfaitement l’éthique portée par François Sommer : la qualité, la convivialité et le partage.