Petits pots bébé : Guide détaillé pour maman préoccupée

Guide diversification alimentaire bébé

Les nouveaux parents sont souvent angoissés lorsque vient le temps de donner de la nourriture solide à leur bébé. En effet, il n’est pas toujours évident de savoir par quoi et quand commencer!

Autour de 4 mois, les bébés doivent combler des besoins plus grands en énergie. Le bébé est prêt pour les aliments complémentaires. S’il peut se tenir en position assise sans soutien et s’il maitrise bien les muscles de son cou c'est idéal, sinon ce n'est pas très grave.

Il doit aussi être capable de tourner la tête pour exprimer un refus. De plus, si votre bébé semble insatisfait et pleure même après son biberon c’est aussi un signe qu’il est prêt pour des aliments solides.

Selon le site Naitre et Grandir, c’est le rythme de croissance du bébé qui détermine quand les aliments complémentaires deviennent nécessaires. Le même site nous rappelle aussi qu’avant six mois, plusieurs enfants ne sont pas prêts car leur production de salive est insuffisante, ils n’ont pas assez d’enzymes pour digérer les aliments consommés, leurs reins ne peuvent pas tolérer de grandes quantités de protéines et leur système immunitaire est encore immature. Leur donner de la nourriture solide avant cela augmenterait leur risque de souffrir d’allergies alimentaires​

Dans la section sur la diversification du site Manger Bouger, on nous apprend aussi que le lait aussi demeure incontournable pour bébé malgré les nouveaux aliments introduits. Le lait est essentiel à l’hydratation du bébé, tandis que l’eau n’est pas nécessaire, sauf en cas de fortes chaleurs.​

Plusieurs parents s’interrogent sur comment alimenter leur bébé : en effet, est-ce mieux de préparer soi-même ses purées, ou celles achetés au magasin sont-elles aussi bonnes?

Cela dépend toujours du temps que vous avez et de votre mode de vie. Cependant, il est certain qu’en préparant les purées de à la maison, vous saurez ce qu’elles contiennent et vous pourrez donc contrôler sa nutrition de façon plus efficace. Mais il est certain qu’à une époque chargée comme la nôtre, il est difficile de trouver du temps pour préparer tous les repas de bébé.

Si vous décidez de vous lancer et de tenter l’expérience, j’espère que les conseils ci dessous vous aideront à y voir plus claire.

Diversification alimentaire pour bébé, comment débuter ?

Au début de la diversification, il est conseillé de faire goûter le même aliment 2 ou 3 jours de suite pour vérifier l’absence d’allergie alimentaire.

​Pour avoir une idée du moment propice pour introduire un aliment vous pouvez vous reporter au tableau de diversification alimentaire proposé par cubesetpetitspois ainsi qu'à leur article sur cette page pour une version avec des conseils.

compote de pommes pour bébé

Au Canada, les 10 aliments suivants sont considérés comme les allergènes responsables de la majorité des réactions allergiques graves: les arachides, le blé, les fruits de mer (poissons, crustacés et mollusques), les graines de sésame, le lait, les noix, les œufs, le soya, les sulfites et la moutarde.

Naitre et Grandir nous rappelle qu’il n’existe pas de preuve évidente démontrant que l’introduction plus tardive de ces aliments protègerait un enfant contre les allergies alimentaires plus tard. Selon le site, que vous pouvez consulter sur cette page, il n’est donc plus recommandé d’attendre pour introduire les aliments dits allergènes, et ce, même pour les enfants à risque d’allergie (qui ont un parent, un frère ou une sœur ayant une allergie alimentaire). Dans ce dernier cas, il est toutefois prudent d’en parler avec un médecin ou un allergologue pour savoir comment réagir devant une éventuelle réaction allergique.

Il ne faut pas oublier que l’on commence généralement par introduire les légumes et que les allergies aux légumes sont très rares. Afin de minimiser et de pouvoir détecter une éventuelle allergie, il est primordial de proposer à votre bébé un seul nouvel aliment à la fois en petite quantité, et d’attendre 3 jours avant de lui en faire goûter un autre.​

Choisissez des variétés bien tolérées par l’estomac de votre bébé : haricots verts, épinards, courgettes sans pépin ni peau, blanc de poireaux, carottes, etc. Ces légumes doivent toujours être cuits.

Selon certaines recommandations, évitez dans un premier temps les légumes riches en fibres. Si vous nourrissez votre enfant au biberon, commencez par remplacer l’eau du biberon par l’eau de cuisson des légumes, sans y ajouter de sel.

Par la suite, vous pourrez y ajouter progressivement des légumes mixés pour obtenir une soupe épaisse. Si vous allaitez, cuisez vos légumes à l’eau ou à la vapeur, sans ajouter de sel, mixez-les pour avoir une texture de soupe épaisse et donnez-la à la cuillère. Vous pouvez ajouter de la pomme de terre à la préparation pour lui donner une texture plus « solide » ainsi qu’un peu de matières grasses.

petits pois bébé

De plus, certains recommandent que les fruits soient introduits quelques semaines après les légumes, mais toujours en compote.

Dans cet article, Régalezbébé​ vous propose une méthode de diversification alimentaire jour après jours pour les premières semaines

Manger Bouger toujours, vous suggèrent de commencer à introduire la viande et le poisson dès le 6ème mois. Les œufs peuvent être introduits au 7ème mois.​

D’autres recommandations diverses​

La transition du liquide à des textures de plus en plus solides n’est pas une étape facile pour votre bébé. Suivez son rythme en tenant compte de ses habitudes. Même si votre bébé commence à manger des aliments solides, cela ne signifie pas qu’il soit un adulte pour autant. Il a la capacité de manger selon ses besoins. Ne le forcez donc pas à finir son petit pot.

Un des objectifs de la diversification alimentaire est surtout d’arriver à installer un rythme de 4 repas par jour.

Selon les études, ll faut proposer au mois 7 à 8 fois l'aliment pour que bébé se familiarise avec lui. En pleine période d’apprentissage du goût, il est donc préférable de ne pas rajouter de sel et de sucre à vos préparations maison.

Pour ce qui est des jus de fruits, le site Régalez-bebe.com​ souligne qu’il est possible d’en donner à votre enfant, mais préférez du jus de fruits pur à 100% et sans sucre ajouté et pas avant 6 mois.

Petits pots industriels : attention aux pièges !

Si vous vous inquiétez des produits achetés en magasin, rappelez-vous que les produits pour bébé sont à part dans le monde de l’industrie alimentaire. Des exigences drastiques concernent les matières premières, ainsi que la chaine de fabrication et les produits finis. Ils subissent en moyenne 165 contrôles.

diversification alimentaire

​Si vous avez des craintes à ce sujet, le site Parents.fr peut vous rassurer dans cet article : en France, la limite autorisée de nitrates est 10 fois plus stricte dans les aliments pour bébé que dans les autres aliments. Pour les pesticides, les limites sont jusqu’à 500 fois plus strictes que pour les aliments courants.

Pour respecter la fragilité digestive des bébés, seulement 53 additifs sont autorisés dans les aliments infantiles – contre 400 pour les autres aliments.

Le site Bergamote et Family donne son avis sur plusieurs marques de petits pots industriels, vous pouvez retrouver l'article sur cette page. alors que je-suis-papa.com dénonce la nécessité de lire les étiquettes pour savoir ce qu'il y a dans chaque petit pot pour bébé.

A ce sujet, le nutriting.com a publié un guide pour vous aider à lire les étiquettes des produits alimentaires si vous n'en avez pas l'habitude : Pourquoi apprendre à lire les étiquettes ?

Comment préparer conserver les purées​ pour bébé ?

Vous pouvez facilement trouver des recettes de purées pour bébé sur internet mais en voici deux excellentes de Audreycuisine : Premières purées pour bébé (4-6 mois) et Purées viandes & légumes, pour bébé de plus de 6 mois.​

Les petits pots de compote se gardent de 3 à 4 jours au réfrigérateur dans des contenants hermétiquement fermés, mais seulement 24 heures pour celles contenant de la viande.

Pour une conservation au-delà de 2 à 3 jours, la congélation est fiable et s’applique à tous les aliments (même aux produits laitiers). Elle a l’avantage de préserver les vitamines et les couleurs. Ne les conservez cependant pas plus de 2 mois au congélateur.

Une autre méthode consiste à éplucher, couper et congeler les fruits et légumes en plusieurs portions. Il devient ainsi très rapide de cuire et mixer une petite purée avant le repas.

D’un point de vue durable, les petits pots maison sont très écologiques car ils sont recyclables et sans emballage superflu. Vous pouvez aussi conserver vos purées en bocaux de confitures ou dans les pots de bébé en verre.

Pour le mixage des purées, suivez les conseils du site Cuisine-de-bebe.com : juste après avoir mixé vos purées et compotes, versez la quantité pour un repas dans chaque pot bien propre. Fermez le pot avec son joint et stérilisez : faites bouillir 20 minutes dans une grande casserole d’eau en veillant à ce que les pots soient couverts d’eau.​

donner a manger a son bébé

De façon plus générale, Biodélices propose ses conseils de préparation et de conservation sur cette page​ et mamanboulotdodo des astuces tirées de son expérience.

Pour augmenter la durée de conservation des purées au réfrigérateur vous pouvez utiliser un appareil pour mettre sous vide qui augmente le temps de conservation jusqu’à 10 jours. Vous pouvez aussi acheter des pots de conservation de lait maternel. Pour les réchauffer, le site Jus2framboise  conseille de verser petit à petit l’eau de cuisson tout en mixant pour éviter d’obtenir une soupe.​

Il faut cependant éviter certains plastiques. Tout plastique de catégorie 7 est toxique s'il est chauffé. Le fameux Bisphénol A (BPA) est un composé chimique perturbateur endocrinien utilisé dans la fabrication des biberons et de nombre de récipients alimentaires en plastique. Alors soyez vigilants et choisissez des produits avec la mention 0% de Bisphénol A.

Avisdemaman propose un article pour vous aider à choisir le matériel de repas pour bébé.​

Note : Le bisphénol A est interdit en France depuis janvier 2015, vous pouvez donc être confiant si vous acheter vos produits neufs. Pour les emballages plus anciens soyez attentifs.

​Si vous n’en êtes pas certain :

  • Évitez de laver vos contenants plastiques avec des détergents puissants ou au lave-vaisselle. Ces agents contribuent à détruire les liaisons qui forment le plastique, libérant ainsi le bisphénol. Lavez les plutôt à l’eau chaude savonneuse avec une éponge.
  • Évitez de faire chauffer les récipients en plastique dans le micro-onde. Utilisez plutôt des contenants en verre ou en céramique.
  • Évitez d’utiliser les préparations pour nourrisson offertes dans des boites de conserve dont la paroi est tapissée d'un revêtement au bisphénol A.
  • Réduisez votre consommation d'aliments et de boissons en conserve.

Il est désormais possible de trouver des accessoires de repas, en inox. Le bambou est une autre belle alternative au plastique également.

Il faut aussi se rappeler que le BPA est dangereux, mais qu’il existe également des plastiques sans substances chimiques ajoutées, garantis sans bisphénol et sans phtalate.

Petits pots maison : Trucs & astuces pour une bonne alimentation de bébé

Il suffit d’une matinée pour préparer les petits pots pour la semaine. Vous aurez besoin de petits pots en plastique qui ont l’avantage de préserver les aliments au réfrigérateur ou au congélateur.

Pour congeler les légumes et fruits nettoyés et découpés, le sachet de petite capacité offre l’avantage de pouvoir se superposer et prendre moins de place, si vous avez un petit congélateur. Pour conserver vos purées préparées à l’avance, il est conseillé de les congeler en petites portions individuelles.

purée pommes de terre

Après avoir mixé vos purées et compotes, laissez-les complètement refroidir avant de mettre au congélateur. Vous pouvez répartir les purées dans des pots en plastiques ou des moules souples.

Dans les pots en plastique, il est pratique de mettre la quantité pour 1 repas. Dans des moules souple type moule à muffins en silicone vous pouvez mettre la quantité pour 1 repas ou pour la moitié d’un repas en fonction de la taille de vos moules. Ajoutez de l’eau ou de la purée aux protéines mixées pour obtenir une texture plus souple et mieux appréciée par les bébés.

Le beurre, l’huile d’olive, le romarin, le thym ou la cannelle relèvent le goût du repas et donne du plaisir à votre enfant. Pour le sucré, on peut utiliser plusieurs sortes de fruits pour varier les couleurs. Les bébés ne goutent pas de la même manière que nous, il faut donc quand même prendre garde à juger le gout de la nourriture selon nos critères. Même si la nourriture nous parait fade, il ne faut pas ajouter de sucre ou de sel.

Égouttez les fruits ou légumes en gardant tout ou partie de l’eau de cuisson (elle contient des minéraux donc on peut l’ajouter dans la purée). Mixez les fruits ou légumes en ajoutant plus ou moins d’eau en fonction de la texture désirée. Plus vous ajoutez d’eau plus il sera facile de mixer et plus la texture sera fine et onctueuse. Faites cuire les féculents et/ou protéines de la même manière (vapeur ou eau bouillante). Mixez-les avec la purée.

Pour mixer, il existe beaucoup de façons différentes. Si vous prenez un appareil qui cuit et mixe en même temps, faites attention qu’il n’y ait pas de bisphénol A dans les plastiques transparents. Le site Biodélices a évalué les avantages et les inconvénients de certains appareils. Allez voir cet article pour vous faire une idée plus précise.

Le moulin à légumes est sans électricité, peu onéreux, mais il manque de rapidité, et laisse une texture plutôt épaisse, assez laborieux pour faire les purées régulièrement

Le mini hachoir électrique ou hachoir à herbes est peu onéreux, il mixe facilement de petites quantités et est idéal pour la viande ou pour emmener en vacances. Mais même les plus volumineux ont une contenance très limitée.

purée légumes

Le mixeur plongeant est peu onéreux et mixe facilement de grandes quantités directement dans la casserole ou des quantités moyennes avec un verre doseur. Cependant, il mixe difficilement une petite quantité.

Un blender mixe facilement les quantités moyennes à importantes, mais est un peu plus onéreux. Cependant, il n’est pas très utile pour mixer de petites quantités, et il prend de la place sur le plan de travail.

Le robot spécialement pour les bébés cuit à la vapeur et mixe les aliments, mais la cuisson et le mixage ne se font pas en même temps. De plus, il est assez onéreux et cuit et mixe uniquement de petites quantités.

Le blender chauffant et robot cuisinant cuit et mixe de moyennes ou de grandes quantités pour toute la famille. Il est cependant très onéreux, souvent bruyant, et prend de la place sur le plan de travail.

Prêtes ? Cuisinez !

J’espère que ces conseils vous aideront à choisir ce qui est le mieux pour vous et votre bébé. Vous êtes déjà sur le bon chemin pour savoir comment préparer vos compotes maison et faire de bébé un fin gourmet, et cela dès la première année de sa vie!​