• Home  / 
  • Yaourts
  •  /  Tout savoir pour réaliser vos propres yaourts fait maison

Tout savoir pour réaliser vos propres yaourts fait maison

A quoi servent les ferments lactiques dans les yaourts?

Pour changer des produits qu’on trouve dans la distribution de masse, le « fait maison » connait aujourd’hui un véritable engouement. Et la cuisine ne déroge pas à cette règle.
En plus d’être écologiques du fait que l’on n’utilise pas d’emballage industriel, les yaourts maison sont réputés bien meilleurs et plus sains que ceux que l’on retrouve dans la grande distribution.
Cependant, la réussite de vos yaourts maison renferme un petit secret : ferment lactique.

Le ferment lactique, qu’est-ce que c’est ?

Pour faire du yaourt digne de ce nom, le ferment lactique est l’ingrédient indispensable. Composé de plusieurs micro bactéries, c’est lui qui permet au lait de fermenter pour donner le yaourt. En effet, ce sont ces bactéries qui donnent l’acide lactique que l’on retrouve dans le yaourt mais aussi dans d’autres produits laitiers comme le fromage.

Pourquoi utiliser le ferment lactique ?

En plus de donner sa texture au yaourt, le ferment lactique a aussi des vertus médicinales. N’avez-vous jamais entendu que les produits laitiers permettaient de lutter contre les troubles de la digestion ?
Et bien c’est grâce au ferment lactique !
Les bactéries du ferment lactique ont un effet bénéfique sur le transit intestinal, de quoi faciliter la digestion et éviter les diarrhées.
Par ailleurs, le ferment lactique transforme le lactose du lait en acide lactique dans le yaourt, or c’est justement le lactose qui est mal digéré par les personnes intolérantes au lait. Grâce aux ferments lactiques, les personnes allergiques au laitpeuvent donc quand même profiter des bienfaits du yaourt.

Où se procurer le ferment lactique ?

Auparavant, si l’on voulait faire soi-même ses yaourts, il fallait incorporer un yaourt nature à son appareil à yaourt pour avoir les ferments lactiques qu’il contient.
Dorénavant, il est plus facile de se procurer le ferment lactique dans la grande distribution, en pharmacie ou même sur Internet.
Vendu en sachet comme la levure chimique, avoir recours directement au ferment est plus pratique que d’utiliser un yaourt nature car vous pouvez acheter un paquet de ferment que vous stockerez pour vous en servir quand vous le souhaitez alors que le yaourt ne peut être gardé très longtemps.

Sous quelle forme peut-on trouver les ferments?

Aujourd’hui, plusieurs marques commencent à démocratiser le ferment lactique sec, et ce sous différents conditionnements et formes.
• Sous forme lyophilisée, les ferments sont séchés et mis dans des petits sachets qui sont à conserver dans un endroit frais. Pour utiliser ces ferments, il suffit de les réhydrater en les versant dans le lait quelques heures avant de commencer à faire vos yaourts. De manière générale, un sachet contient 3g de ferments à utiliser pour 1l de lait.
• Sous forme de poudre en sachet de 2g au rayon deslevures et de la farine . Dans un paquet, on retrouve généralement 4 sachets sachant qu’avec un sachet, on peut faire 8 yaourts. Avec ces ferments, il n’y a pas besoin de temps de réhydratation, vous pourrez donc verser votre préparation dans les pots juste après avoir délayé le ferment dans le lait.
Et voilà vous savez tout ce qu’il faut savoir sur ces petites bêtes que sont les ferments lactiques. A vous de jouer!
Envie de retrouver les meilleurs modèles de yaourtières ? Cliquez ici !

Découvrez une recette de yaourt maison sans yaourtière

Préparer soi-même des recettes fait maison est toujours aussi plaisant pour les amateurs de cuisines. Beaucoup d’entre nous se demandent comment arriver à bien faire ces recettes pour les réussir ?

Aujourd’hui notre réponse se concentre sur la préparation de yaourt maison sans utiliser une Yaourtière. Parfois c’est assez compliqué, et on peut même faire deux ou trois essais avant de le réussir. Mais si l’on suit parfaitement la procédure de préparation, on peut avoir une très bonne conclusion dès le premier essai.

Un peu de matériel tout de même…

Tout d’abord, la préparation du yaourt ne prend pas beaucoup de temps. 10 min en suffisent. Mais après cela, il y aura environ 15 à 20 min de cuisson avant le long temps de pose de 8 à 10 h. Comme matériel, nous avons besoin de deux casseroles, de spatule en bois, d’une passoire, des pots en verres ou en terre, un four ou une cocotte minute. Ces deux derniers matériels remplacent la yaourtière, mais dans les pays tropicaux, même avec une simple cuve et des couvertures chaudes, le yaourt peut prendre.

…Et quelques ingrédients

Parlons maintenant des ingrédients de base. Comme toujours, il faut savoir bien choisir ses ingrédients. Tout d’abord pour le lait, il faut du lait entier, mais un demi-écrémé pourrait également se faire. Il nous faut aussi un ferment. Ce dernier pourrait être un yaourt du commerce ou des ferments achetés en pharmacie. À part cela, nous avons besoin de sucre. Avec ces ingrédients, on obtiendra un simple yaourt sucré non parfumé. C’est puisque c’est la base. .

Des yaourts maison étape par étape

Passons maintenant à la préparation. Cette recette sera pour 6 pots de yaourt. On a donc besoin d’un litre de lait, qu’on doit ramener à l’ébullition.

On doit laisser le lait bouillir jusqu’à 5 min à feu doux. Après, on le laisse refroidir jusqu’à une température environ 50 °. On peut mesurer cette température au petit doigt, elle ne doit pas être ni trop chaude ni froide, mais plutôt tiède. Si vous possédez un thermomètre mural, vous pouvez la mesurer avec.

Maintenant, il est temps de sucrer le lait. On verse alors tout le sucre dans le lait, et on remue de façon à le dissoudre parfaitement. L’étape suivante est l’utilisation du ferment. Pour 1 litre de lait, on a besoin de demi-mot de yaourt. On prend alors, dans une autre casserole, la moitié du lait, et on mélange bien avec le ferment.

Après avoir s’assurer qu’il est bien mélangé, on verse le tout dans la première casserole avec le reste du lait et on remue une fois de plus. Les pots de yaourt doivent être à ce moment, déjà prêt. Mais avant de les remplir, il faut passer la préparation à la passoire pour enlever les impuretés. Partager enfin la préparation dans les pots de verre ou de terre, selon votre choix.

Vous devez bien les recouvrir avec des couvercles ou tout simplement des films et des élastiques, car on a besoin d’une certaine étanchéité. Pour la cuisson, le four doit être préchauffé à 50 °. On dispose les pots sur le plateau à four et l’enfourner à cette température pendant 15 à 20 minutes, puis éteindre le four et surtout ne pas l’ouvrir pour qu’il retienne le maximum de température.

Attendez puis … dégustez

Laisser reposer les yaourts dans le four pendant 8 à 10 heures. Avec une cocotte, on procède de la même façon, seulement, la cocotte va être préchauffée au feu avant d’accueillir les pots de yaourts remplis. On la laisse ensuite hors du feu pour le temps de pose.

Envie de retrouver les meilleurs modèles de yaourtières ? Cliquez ici !

Une recette de yaourt maison à réaliser avec une yaourtière

Pour rester en bonne santé, rien ne remplace une alimentation saine et équilibrée. C’est pour ça que je préfère préparer moi-même mes plats, notamment les yaourts pour mes proches. Faciles et rapides à réaliser, il suffit d’avoir entre vos mains la bonne recette de base, les ingrédients nécessaires et le matériel adapté. Je vous livre mes petits secrets pour bien réussir votre yaourt maison, en utilisant une yaourtière.

Les ingrédients d’un yaourt maison réussi

Le lait est le principal ingrédient pour préparer un yaourt maison. Je prends volontiers du lait de vache entier car mes enfants aiment les yaourts bien onctueux. Par contre si vous les préférez plus légers, je vous recommande d’utiliser du lait demi-écrémé.

Pour économiser du temps, il est préférable d’opter pour le lait UHT qui est prêt à l’emploi. Parfois, je choisis le lait de soja pour avoir un yaourt à la texture ferme. Il est bon de savoir que le lait de chèvre donne un yaourt avec une texture liquide. Dans le cas où vous utilisez du lait cru ou du lait pasteurisé, prenez soin de le faire bouillir préalablement. Pour réussir votre yaourt maison, il faut avoir une fermentation lactique.

Le ferment est donc le second ingrédient utile en accompagnement du lait. Dans mon cas, je ne consomme pas tous les yaourts préparés, je prends soin de mettre un pot de côté : c’est la méthode du repiquage. Je mélange le contenu avec mon lait en veillant de bien mélanger pour bien répartir le ferment actif. Quelquefois, j’utilise du ferment prêt à l’emploi dans les magasins. Une autre alternative est l’usage du fromage blanc additionné de jus de citron. Notre prochaine étape est la mise en pot de la préparation dans une yaourtière.

La yaourtière idéale pour cette recette de yaourt maison

La question qui vous vient à l’esprit : comment choisir le bon matériel ? D’après mon expérience, vous devez tenir compte de plusieurs critères de base à savoir la capacité de la yaourtière, la contenance du pot, le système de réglage de l’appareil et la marque.

Suivant la taille de votre famille, vous aurez à choisir entre les modèles avec différent nombre de pots disponibles : 6, 8, 10, 12. Si vous êtes une famille peu nombreuse, l’idéal est d’opter pour le modèle basique de 6 pots, tout en sachant que la durée de conservation moyenne est d’une semaine.

Si vous aimez uniquement le yaourt nature, l’idéal est de choisir des pots de 100 ml. Pour les recettes aux fruits par exemple, il est préférable d’opter pour des pots d’une plus grande contenance de 150 ml. Etant donné que le temps de cuisson est long, il est plus confortable d’acheter un modèle avec arrêt automatique. L’avantage est que vous pouvez vaquer à d’autres occupations sans devoir surveiller en permanence votre yaourtière.

Enfin, la marque de l’appareil constitue également un critère de choix. Ma recommandation est simple : préférez une marque qui a une bonne réputation dans le domaine de l’électroménager comme Seb ou Lagrange. Maintenant que vous avez tout ce qu’il vous faut pour faite votre yaourt maison, il vous reste à essayer. Mon dernier conseil : pensez à installer votre appareil sur une surface stable. En effet, les vibrations émises par votre lave-vaisselle ou votre réfrigérateur peuvent perturber la cuisson.

Bon appétit à toute la famille !

Envie de retrouver les meilleurs modèles de yaourtières ? Cliquez ici !

Qu’est-ce qu’un yaourt bulgare

Le yaourt bulgare se réalise à partir de lait de brebis et se dégustent souvent en fin de repas au dessert. Il est aussi possible de l’associer à différentes préparations comme les sauces, les soupes, les salades etc…
Son onctuosité et sa saveur délicate enchanteront votre palais. On le découvre sur les tables du monde entier, les gourmands tombent sous son charme crémeux .Vous l’appréciez car il vous fait voyager au pays des Balkans tout en restant chez vous.

Ce yaourt bulgare est plein de ressources pour la création de nouvelles recettes et tout particulièrement dans la création des desserts. Vous le dégusterez nature ou en rajoutant du sucre, de la confiture, du miel, des fruits frais ou des céréales selon vos envies du moment. S’il représente une friandise pour les consommateurs il apparaît au quotidien dans les menus des Bulgares.

Une petite bactérie baptisée de noms divers est à l’origine de la fermentation du lait de brebis qui se transforme en yaourt au goût si subtil. A l’heure actuelle, vous vivez dans le stress, vous n’avez pas le temps de cuisiner alors vous optez pour la facilité soit les plats préparés. Les yaourts passent du rayon frais du supermarché dans votre réfrigérateur !

De nombreux robots trônent dans votre cuisine afin d’alléger votre emploi du temps alors une yaourtière devient indispensable. Le fait-maison est incomparable au niveau de l’aspect et du goût par rapport aux produits industriels achetés dans le commerce .Un petit investissement de départ pour de grandes économies sur du long terme. Vous serez fière de proposer vos propres créations autour de vous. Cet appareil deviendra rapidement votre meilleure allié. Il vous séduira immédiatement par son style design et son peu d’encombrement.

La yaourtière peut être combinée avec la fromagère,donc un deux en un. Vous oublierez les conservateurs et les arômes artificiels si nocifs pour la santé. Un gage de qualité supplémentaire à l’actif de la yaourtière. Son prix abordable et sa facilité d’utilisation vous séduiront immédiatement. 

Elle est étudiée et conçue selon les exigences de la ménagère actuelle. Son utilisation ne sera pas une corvée mais une distraction, même votre époux vous remplacera. Très vite, vous deviendrez une véritable experte et concocterez de pures merveilles fromagères pour la joie de tous. Son écran digital vous tient informée du temps restant avant d’obtenir des yaourts succulents et parfaits. Vous avez l’esprit libre sans les yeux rivés à la pendule.

Elle est pourvue de 5 à 12 pots d’une capacité de 100 à 200 grammes qui comportent souvent un couvercle doté d’un espace de marquage pour noter à l’aide d’un feutre effaçable la date de fabrication ainsi que l’arôme. Ils ont une grande capacité permettant de recevoir une quantité importante d’ingrédients selon vos goûts. La yaourtière vous offre la possibilité de confectionner de multiples recettes avec du lait écrémé, demi écrémé ou entier. Vous serez agréablement surprise par la texture ferme et douce du yaourt. Ces yaourts non acides seront une explosion gustative pour vos papilles.

Envie de retrouver les meilleurs modèles de yaourtières ? Cliquez ici !

Qu’est-ce qu’un yaourt grec?

Le yaourt grec est un produit alimentaire que l’on trouve actuellement un peu partout. Certains l’ont déjà goûté, d’autres non. Si vous lisez ceci, vous devez être de ceux qui n’ont pas encore eu la chance de le déguster.

Le yaourt grec, qu’est-ce que c’est exactement ?

Il s’agit d’un yaourt non pas fabriqué avec du lait de vache, mais avec celui de la brebis. J’ai eu l’occasion d’en manger il y a peu de temps et j’ai franchement adoré. Son goût n’est pas très éloigné du yaourt normal, mais on y décèle tout de même une note particulière, tel un goût aigre qui reste délicieux. Ce qui m’a le plus surpris dans ce yaourt, c’est sa façon d’être dégusté. Si vous aviez l’habitude de manger un yaourt en dessert ou pour le goûter, sachez que vous pouvez aussi le manger au repas, avec des légumes ou de la viande. Je dois avouer que cela m’a troublé au début; mais après une bouchée de tzatziki (un yaourt mélangé aux concombres râpées, à l’ail, l’huile d’olive, l’aneth ou la ciboulette et une pointe de miel), je suis tombé d’amour pour le yaourt grec.

Pourquoi manger un yaourt grec ?

Je pourrais vous faire une liste non exhaustive des raisons de laisser tomber le yaourt normal pour celui grec, mais cela pourrait vous détourner à tout jamais du yaourt que vous avez connu depuis toujours. Voici donc quelques caractéristiques du yaourt grec qui vont, j’en suis sûr, vous inciter à davantage le consommer.

  • Sa valeur nutritive: en comparaison avec le yaourt régulier, le yaourt grec contient beaucoup plus de lactose, de protéines et de sels minéraux.
  • Sa petite peau de lait qui se consomme parfaitement, contrairement à celle d’autres yaourts
  • Sa faiblesse en gras tel un yaourt léger pour le plaisir de ceux qui font attention à leurs poids
  • Sa douce texture qui en fait un yaourt très agréable à manger
  • Son aide au maintien du taux de glucose dans le sang, ce qui en fait un yaourt parfait pour les diabétiques
  • Son action bénéfique sur la santé intestinale

Où peut-on trouver des yaourts grecs ?

Comme il est consommé un peu partout dans le monde, on peut le trouver dans tous les magasins agroalimentaires. Je l’achète quelques fois chez Danone, Nestlé et Yoplait qui le fabriquent merveilleusement bien; mais comme vous le savez surement, le meilleur yaourt reste celui fabriqué soi-même.

Comment faire ses propres yaourts grec?

Le yaourt grec original se conçoit avec du lait et une culture de bactéries, ce qui n’est pas évident à faire. De ce fait, je vous propose une recette facile et assez rapide de yaourt grec à faire chez soi. Pour cela, vous aurez besoin d’:

  • un pot de yaourt de brebis nature à 2 % de mg
  • une passoire fine
  • un grand bol
  • un morceau d’essuie-tout

Déposez la passoire sur le bol, puis la feuille d’essuie-tout au-dessus de celle-ci. Versez le yaourt par-dessus l’essuie-tout et laissez-le s’égoutter durant toute une nuit au réfrigérateur. Et voilà un yaourt grec bien onctueux pour le petit déjeuner. Comme moi, allez-vous succomber à la magie du yaourt grec ? Dites oui.

Envie de retrouver les meilleurs modèles de yaourtières ? Cliquez ici !