Black Friday sur Amazon ! ventes flash tous les jours

Où serez vous dans 10 ans ?

Est-ce que vous vous souvenez de votre poids il y a 10 ans ? Si non, prenez une photo de cette période.

Vous êtes satisfaite ?

Maintenant imaginez vous dans 10 ans ?

Est-ce que ça vous plaît ?

Cette question m’a toujours fait peur.

Au fil des années j’ai vu des proches de mon entourage grossir. On pourrait même croire que certains enflent avec une régularité horlogère.

1 kilos tous les ans !

Ce n’est pas toujours régulier mais il y a des périodes plus propices que d’autres :

  • Les études supérieures. Combo soirée arrosées +régime pâtes et croque monsieur,
  • bullhorn
    Le passage à la vie professionnelle. Combo déjeuner au travail + restaurant le soir,
  • bullhorn
    L'arrivée d'un enfant. Combo stress + manque d'activité physique

En fait à chaque fois qu’il y a un changement important dans notre rythme de vie.

Mais ce n’est pas une fatalité ! Reprenons nous !

Pendant le lycée je pesais 72 kg, je mesure 1m72, et faisait beaucoup de sport. Pendant mes études supérieures j’ai arrêté le sport et perdu deux kilos => 70. A la sortie de celles-ci, j’ai emménagé avec ma future femme et suis passé à 68kg. J’ai repris le sport et suis remonté à 70kg. À la naissance de notre fille, j’ai évité la couvade et reste à ce poids là depuis.

Et pourtant je n’ai pas une vie de moine !

La semaine dernière, au moment où j’écris cet article, c’était mon anniversaire, autant dire que je n’ai pas jeûner.

La semaine précédente ? Une raclette avec des amis à la maison.

La semaine prochaine ? C’est l’anniversaire de mon frère.

Je vous fais pas le dessin mais pour grossir il y a toutes les opportunités qu’il faut.

Sans connaître votre vie, vous êtes probablement dans le même cas.

Une fois c’est Noël, une fois c’est un anniversaire, une autre les chocolats de Pâques, les barbecues d’été et les apéritifs qui vont avec.

On est tous pareil.

Les repas sont des moments conviviaux, il ne faut pas se couper de ça.

L’important à retenir dans cette histoire c’est que si vous vous privez, vous serez frustré à un moment où un autre. Ce qu’il faut c’est rester serein.

Malgré toutes ces invitations à manger, je reste confiant. J’ai mes astuces.

À ce propos, je vous avais parlé de l’une d’entre elle sur la page précédente, la voici.

Lorsque je sais que je vais avoir un week end chargé, j’anticipe et prévois un peu le déroulement de la semaine.

Nous avons tous des aliments plaisirs, et bien comme il y en aura forcément le samedi ou le dimanche, je choisis en début de semaine, combien je veux en manger jusqu’au vendredi.

Si je ne fais rien, j’en ai facilement un par jour. Un morceau de chocolat, un biscuit, un verre d’alcool. Ca va très vite.

Et bien par anticipation, je décide par exemple de n’en prendre que deux entre le lundi et le vendredi. Dans la semaine, je trouve plus facile de me dire :

Ok pas aujourd’hui. 

Je ne mange pas ces biscuits mais ce week end, je mangerai une, voire deux, parts du gâteau d’anniversaire. Il sera certainement meilleur.

Peu importe vos habitudes ou votre méthode, votre poids varie dans la journée et même dans la semaine. Je préfère anticiper ces variations régulières plutôt que de réagir de façon excessive en montant sur la balance.

D’ailleurs à ce sujet, savez vous comment évolue votre poids dans la semaine ? De combien varie votre poids d’un jour à l’autre ?

On en reparle juste après.

Sylvain “Le fou de la balance”

NOEL sur Amazon !

ventes flash tous les jours


Voir les promo