• Home  / 
  • Comparatif Déshydrateur alimentaire : trouver et acheter le meilleur facilement en 2017

Comparatif Déshydrateur alimentaire : trouver et acheter le meilleur facilement en 2017

Le déshydrateur permet de déshydrater des aliments sans pour autant les cuire et il en existe une multitude de modèles qui peuvent laisser l’embarras du choix. Cette machine constitue une alternative avantageuse à la conservation longue durée des aliments. Pour choisir le modèle idéal il est nécessaire de prendre en compte certains paramètres. Ce comparatif vous aidera à prendre la décision adéquate selon vos besoins.

Quels sont ces 3 déshydrateurs ?

Avant d'aller plus loin, je sais que certains sont pressés de savoir quels modèles j'ai sélectionnés​. Donc pour ne pas trop les faire attendre, les voici :

N° 2

Acheter déshydrateur severin pas cher

N° 3

Acheter déshydrateur alimentaire

N° 1

Acheter déshydrateur excalibur pas cher

ou

Acheter déshydrateur excalibur pas cher

Si cette sélection ne vous suffit pas, il suffit de lire la suite pour tout savoir.

Le comparatif des meilleurs déshydrateurs alimentaires

Plus important encore vous trouverez les notes et avis des produits sur Amazon France. 

Severin- 2940
Stöckli - dörrex
Excalibur

Image et prix

Comparatif déshydrateur séverin

prix déshydrateur stockli

€€​

prix déshydrateur excalibur

 €€€​

Note

77 commentaires

18 commentaires

3 commentaires

Minuterie

Sans

0 à 12h

Sans

Puissance

250 W

600 W

440 W

Poids

2.68 kg

3.62 kg

6.8 kg

Garantie​

2 ans

2 ans

Non mentionné

Description

Déshydrateur pour sécher fruits, légumes et herbes. Corps en plastique ; 5 plateaux modulables ; plateaux réglables dans deux hauteurs ; température maximale 85° C (en bas) et 70° C (en haut) ; moteur ventilateur ; interrupteur marche-arrêt avec voyant lumineux ; couvercle transparent.

Déshydrateur pour fruits, légumes, champignons, herbes aromatiques etc. Modèle de fabrication suisse (stockli) livré avec 3 grilles de séchage. Thermostat de réglage de la température jusqu’à 70° C.

Déshydrateur pour fruits, légumes, fines herbes, champignons et même bouquets entiers dans des conditions optimales. Séchage horizontal et homogène à moins de 40° C. Système de ventilation à l’arrière du caisson. Intérieur modulable (5 plateaux amovibles)+ minuteur.

Acheter déshydrateur severin pas cher
Acheter déshydrateur alimentaire
Acheter déshydrateur excalibur pas cher

ou

Acheter déshydrateur excalibur pas cher

Légende : € = moins de 100€, €€ = 100 à 200€, €€€ = 300€ et plus

Un bref aperçu de chacun des modèles présentés dans ce comparatif est disponible depuis le tableau ou en fin de page.

Comment trouver le meilleur déshydrateur alimentaire ?

Les critères généraux à prendre en compte pour le choix d’un déshydrateur sont la forme, la contenance et le volume de l’appareil. On peut ranger ces machines en deux catégories distinctes : les déshydrateurs verticaux et les déshydrateurs horizontaux.

Les déshydrateurs verticaux​

Avec ses plateaux superposés les uns sur les autres, le séchage se fait par la base. L’air remonte à travers les aérations des plateaux ou par une cheminée centrale et ventile ainsi l’ensemble des plateaux. Chaque appareil dispose cependant d’un système d’aération spécifique.

Moins chers que les déshydrateurs horizontaux, ils sont également moins encombrants et moins bruyants, vous assurant ainsi une certaine mobilité. Vous aurez également la possibilité de faire varier les plateaux en fonction de la quantité d’aliments que vous souhaitez déshydrater.

Toutefois, au-delà d’un nombre de plateaux donné, il faudra alterner leur position afin de permettre une déshydratation homogène et régulière. Par ailleurs, il est moins facile de contrôler avec précision la température de déshydratation des aliments et la contenance des déshydrateurs verticaux est inférieure à celle des déshydrateurs horizontaux malgré le nombre de plateaux livrés avec l’appareil.

Ce type de déshydrateur est généralement utilisé de façon occasionnelle.

Quel est le prix d'un déshydrateur vertical ?​

Pour un déshydrateur vertical, il faut compter en moyenne 100-200€. Il est généralement peu puissant et le séchage n’est pas uniforme (les plateaux du bas sèchent plus vite et il faut donc intervertir les plateaux de temps à autre). Ce type de déshydrateur ne possède souvent pas de thermostat ni de minuteur (à l’exception des gammes les plus chers) et leur séchage est plus long à cause de leur faible puissance. Ils sont mieux indiqués si vous êtes débutants et pour une utilisation vraiment occasionnelle.​

Les déshydrateurs horizontaux

Ils sont équipés d’un moteur qui ventile de façon homogène l’intégralité de l’intérieur du déshydrateur. En effet, tous les plateaux reçoivent la même quantité de l’air séché qui circule au sein de l’appareil. Le déshydrateur n’est pas fermé de façon hermétique.

Les déshydrateurs horizontaux sont dotés d’une contenance plus importante et permettent une bonne maîtrise de la température de déshydratation. Cependant ils sont généralement plus bruyants et plus encombrants. D’un coût supérieur, ils sont conseillés pour la déshydratation d’importantes quantités d’aliments, mais également pour un contrôle optimal de la température de déshydratation.

Le budget dont vous disposez est un critère très important dans le choix d’un déshydrateur. En effet, la décision finale quant à l’achat de cet appareil sera surtout fonction de votre budget.​

Quel est le prix d'un déshydrateur horizontal ?​

Les déshydrateurs horizontaux sont estimés au-delà de 300€ et offrent un séchage horizontal et efficace. Ils sont également dotés de toutes les fonctionnalités nécessaires pour le contrôle de la température de séchage. Ces modèles sont adaptés au séchage de grandes quantités d’aliments, pour un usage régulier (en famille ou pour une petite exploitation agricole par exemple).​

Les autres paramètres

La surface de séchage recherchée et la pièce dans laquelle vous comptez installer l’appareil sont également déterminantes dans le choix d’un déshydrateur. Dans une pièce de vie comme la cuisine, les déshydrateurs verticaux seront plus silencieux pour un usage régulier. Certains déshydrateurs horizontaux disposent cependant d’une fonction de chuchotage que vous pouvez activer lorsque vous êtes à proximité. Mais cette fonctionnalité de l’appareil ralentit la déshydratation.

Il est important de savoir que vous n’êtes pas obligés de remplir tous les plateaux avant d’utiliser votre appareil. Aussi, il est possible de mélanger divers types d’aliments (fruits, légumes, divers).

Conseils d’utilisation

Sécher vos aliments vous permet de manger plus sain et plus bio. Mais certains aliments sont plus adaptés à la déshydratation que d’autres. Il s’agit entre autres des fruits, des graines, des poissons mais aussi des viandes et des légumes.

Les fruits, quel qu’en soit le type, se prêtent facilement au séchage. Mais pour les plus gros il est recommandé de les découper en tranches afin de faciliter leur déshydratation, comme dans cette vidéo :

S’ils sont à noyau, je vous conseille de retirer le noyau avant de les faire sécher (petit tutoriel ici)

Petits conseils pratiques

  • Lavez tous les plateaux dans l’eau chaude savonneuse, rincer et sécher avant de les utiliser
  • Gardez tous les plateaux dans l’appareil lors de la déshydratation même s’ils ne sont pas tous utilisés
  • Réglez la température si votre déshydrateur possède un thermostat et un minuteur
  • Coupez les produits en morceaux uniformes
  • Alternez les plateaux si vous utilisez un déshydrateur vertical

L’utilisation d’un déshydrateur est très facile et vous permet de conserver longtemps vos aliments qui gardent tous leurs nutriments.

Je vous propose de retrouver les 5 modèles de déshydrateurs alimentaires que j'ai sélectionné.

Déshydrateur Severin- 2940

Déshydrateur Excalibur

Déshydrateur ABC – A728.00

Domoclip DOM202

Stöckli Dörrex

Ma Sélection

N° 2

Acheter déshydrateur severin pas cher

N° 3

Acheter déshydrateur alimentaire

N° 1

Acheter déshydrateur excalibur pas cher

ou

Acheter déshydrateur excalibur pas cher

Quels sont les apports nutritifs de la déshydratation?

 

Processus d'élimination de l'eau contenue dans un corps, la déshydratation est appliquée sur divers types de corps pour divers besoins.

Dans ce même ordre d'idées, la déshydratation est également réalisée sur les aliments ; elle est généralement faite dans un but de conservation.

Cette déshydratation confère aux aliments des propriétés qui rendent leurs valeurs nutritives, plus ou moins importantes et donc plus ou moins bénéfiques pour les consommateurs.

Ce que vous allez apprendre dans cet article

  • Comment déshydrater vos aliments,
  • Ce que deviennent les vitamines, enzymes et autres nutriments.

Comment déshydrater ses aliments ?

La déshydratation alimentaire s'opère généralement entre 40 et 43°C, et peut durer entre 4 et 48 heures en fonction du type d'aliment déshydraté, ou du résultat que l'on cherche à obtenir.

Ainsi lorsqu'un aliment est déshydraté, une sauvegarde de ses propriétés nutritives est réalisée, notamment au niveau de plusieurs éléments tels que les enzymes, les vitamines hydrosolubles, ainsi que les phytonutriments.

Que deviennent les apports de ces aliments ?

Les enzymes :​

Les enzymes qui sont des protéines indispensables à la digestion fabriqués par le corps et qui sont également contenues dans les aliments consommés. Lors de la cuisson des aliments, ces enzymes sont dégradés et ne sont donc plus présents dans les aliments consommés. L'organisme a besoin des enzymes contenues dans les aliments, qui s'associent à ses propres enzymes pour réaliser la digestion.

Par contre lors de la déshydratation, les enzymes sont préservés dans les aliments et peuvent donc pleinement remplir leurs rôles.

Les vitamines :​

Les vitamines hydrosolubles connues pour leur sensibilité à la température ne résistent pas non plus à la cuisson. La déshydratation des aliments permet donc de conserver ces vitamines très importantes pour l'organisme humain.

En effet, ce sont les vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12, C et H qui jouent des rôles de métaboliseurs de protides, de glucides, de lipides, d'acides aminés et nucléiques ; ou encore qui assurent la synthèse de vitamines, d'hormones ou encore de divers acides aminés.

Ces différents rôles leur permet d'éviter au corps divers carences telles que Polynévrites, œdèmes, myocardites, béribéri, lésions cutanées, troubles neurologiques, et encore bien d'autres.

Les pythonutriments :​

Un autre facteur important de la déshydratation des aliments est la conservation des phytonutriments. Ces derniers sont de puissants antioxydants et de ce fait, jouent donc un rôle important de prévention contre plusieurs cancers et aussi d'assureur de bon fonctionnement des cellules par élimination des éléments oxydants comme les radicaux libres.

Ces phytonutriments se trouvant dans les aliments du règne végétal, sont très sensibles et doivent donc être déshydratés à faible température pour être conservés.

raisins secs

​Comment bien conserver ses aliments séchés ?

Après déshydratation des aliments, il est important de savoir également comment les conserver pour ne pas perdre ces avantages qu’apporte la déshydratation. Les facteurs à prendre en compte lors de la conservation de ces aliments sont l'humidité, l'air et la chaleur. L'empaquetage des aliments permet de les préserver contre tout risque d'humidité et l'empaquetage sous vide, contre tout risque d'oxydation due à l'air et à la chaleur.

La déshydratation des aliments permet de conserver d'importants éléments nutritifs tels que les enzymes, les vitamines hydrosolubles, ainsi que les phytonutriments.

Ces éléments qui représentent de grandes richesses nutritives pour l'organisme favorisent son bon fonctionnement et préservent les consommateurs de diverses carences et maladies.

Si vous voulez comparer des déshydrateurs, rendez vous sur notre comparatif

Quel est l’impact de la déshydratation sur les herbes aromatiques ?

 

En déshydratant vos herbes aromatiques, vous pourrez les conserver plus longtemps et profiterez à volonté de leurs bienfaits sur la santé. Les dizaines de variétés d’herbes répertoriées sont une aubaine pour les gourmets et les amateurs de cuisine saine et légère.

Dans cet article, découvrez comment vous pouvez conserver vos herbes aromatiques pour en profiter plus tard dans les meilleures conditions possibles.​

Ce que vous allez apprendre dans cet article

  • Les avantages des herbes aromatiques
  • 3 méthodes pour déshydrater vos herbes

Les herbes aromatiques ont des vertus nutritionnelles insoupçonnées

Utilisées généralement en petite quantité, les herbes aromatiques déshydratées sont naturellement peu caloriques. Elles sont parfaites pour accompagner et surtout relever la saveur de vos différentes préparations culinaires. Dans le cas de recettes pauvres en matières grasses notamment, les aromates déshydratés sont une alternative idéale pour assaisonner les aliments.

Une pincée d’herbes aromatiques séchées se révélera ainsi parfaite pour relever vos salades, vos viandes maigres, vos légumes et vos poissons en période de régime par exemple. Légères, elles vous aideront à diminuer votre consommation de lipides et surtout, à manger light.

Certaines variétés d’herbes aromatiques sont plus riches que d’autres. Sans pour autant alourdir une recette, elles accélèrent l’impression de satiété et facilitent la digestion. Certains diététiciens préconisent même l’utilisation des aromates séchés pour optimiser l’efficacité d’une diète.

herbes aromatiques

Consommez des herbes aromatiques séchées, que des avantages pour la santé

Les herbes aromatiques séchées sont réputées dans le domaine de l’herboristerie et des médecines douces depuis des millénaires.

Pour profiter pleinement de leurs vertus, vous pourrez les consommer sous forme de décoction, macérées ou infusées. Pour renforcer naturellement votre système immunitaire, privilégiez les variétés riches en vitamine C. C’est notamment le cas de l’oseille, connue pour ses propriétés antiscorbutiques.

Des problèmes récurrents ou occasionnels de digestion ? Conserver une botte de thym séchée est une solution simple et astucieuse. Cet aromate est en effet connu pour ses vertus digestives, à utiliser en tisane après le dîner.

Parmi les autres types d’herbes aromatiques à conserver une fois déshydratées se trouve également la sauge – signifiant « plante qui sauve » de son nom latin Salvia, le romarin – véritable concentré d’anti-oxydants naturels — , et le laurier, réputé pour ses actions antiseptiques.

Trois méthodes pour déshydrater vos herbes

L’utilisation d’aromates séchés en cuisine demande au minimum une heure de préparation. Une fois les herbes aromatiques cueillies et lavées, retirez l’excédent d’eau en les secouant délicatement.

Il suffit ensuite de les placer sur le plan de travail, par-dessus un torchon absorbant. Le tout est de les laisser se déshydrater dans une cuisine chauffée. Seconde technique efficace, le séchage en extérieur.

Après avoir attaché les herbes aromatiques en botte, entourez-les de papier pour former un petit sac ouvert aux extrémités. Placez ce paquet sur un crochet, à un emplacement bien exposé au soleil. Le papier permettra un séchage en douceur et aidera les aromates à conserver toutes leurs saveurs.

Si vous ne disposez pas d’espace extérieur, il est possible de déshydrater vos herbes en intérieur. Formez un bouquet d’aromates en les attachant avec un élastique. Regroupez-les par variété et par taille, car certaines demandent un temps de séchage plus long.

Pour les suspendre, vous pouvez utiliser des poutres, des herbes, des échelles, un clou ou même des cintres. L’essentiel est de choisir une zone qui n’est pas humide ou exposée de manière directe aux rayons du soleil.

Pour cuisiner autrement et vous faire du bien, n’hésitez pas à déshydrater vos herbes aromatiques. En outre, les différentes méthodes à adopter permettent de profiter de leurs bienfaits en toute saison !

Comment utiliser des fruits séchés ?

 

Les fruits ont des apports nutritifs prouvés et des plus utiles au bon fonctionnement de notre organisme.

Apports de multiples vitamines, en fer et autres nutriments qui favorisent notre santé, les fruits sont indispensables dans notre régime alimentaire. Le plus grand problème des fruits vient de leur fragilité et les difficultés de conservation.

De ce fait, les fruits séchés sont une alternative adéquate aux fruits frais. Les fruits séchés se conservent plus longtemps, conservent toutes leurs apports nutritifs et peuvent être utilisés de diverses manières.

Ce que vous allez apprendre dans cet article

  • Comment mettre des fruits séchés en apéritifs,
  • Ou dans votre menu

Les fruits séchés, une conservation spéciale

Les fruits séchés sont entièrement déshydratés. De ce fait, leur conservation est des plus délicates. Une fois les fruits séchés, il est préférable de les mettre dans des bocaux en verres, ou des boites métalliques, l'essentiel étant que ces conteneurs ferment de façon hermétique.

En effet, si le récipient de ferme pas hermétiquement de l'humidité risque de s'infiltrer dans le conteneur et abimer les fruits séchés.

En plus de cela, il est conseillés de conserver les récipients dans des endroits secs et surtout pas exposés à la lumières qui risquerait de détériorer l'aspect des fruits.

Fruits séchés, pour l'apéritif

Aussi étonnant que cela puisse paraître il est agréables d'intégrer des fruits séchés à l'apéritif. Plusieurs façons existent afin d'ajouter des fruits dans les amuses bouche. La manière la plus simple étant de créer des mélanges et d'intégrer des fruits séchés.

Par exemple, un mélange d'amandes, de noix et par exemple d'abricots ou de raisins secs. Ainsi, les convives peuvent picorer différents fruits et noix avant de passer au repas.

De même, des fruits séchés peuvent être mélangés à des légumes sur des brochettes par exemple pour créer de petits mariages sucrés et salés.

Ou encore des brochettes de morceaux de fromage et de fruits séchés, ce qui permet de faire découvrir des saveurs et des mariages étonnants.

framboises déshydratées 2

Fruits séchés pendant le repas

Les entrées sont parfaits afin d'accueillir des fruits séchés. Par exemple, un foie gras peut être accompagné de figues ou encore d'abricots séchés.

De même, une salade peut être agrémentée de quelques raisins secs pour apporter des saveurs qui relèvent le gout de la salade. L'avantage des fruits séchés étant qu'ils peuvent facilement se marier avec la majorité des plats et ainsi apporter des saveurs pas forcément attendues et le plus souvent des plus agréables.

L'ananas, les pommes, les poires ou encore les abricots sont autant de fruits séchés qui peuvent assaisonner les plats. Ces saveurs souvent importés d'orient se démocratisent et permettent de revisiter les plats les plus typiques en y intégrant de nouveaux arômes.

Les desserts sont les préparations les plus adéquates à recevoir des fruits séchés. En effet, par exemple dans les gâteaux il est aisé d'intégrer des fruits séchés afin de modifier la texture tout en conservant le goût général.

Des desserts plus particuliers peuvent être revisités avec des fruits séchés comme les crumbles ou encore les tiramisu. Le plus agréable concernant les desserts étant de mélanger les textures qui étonneront les papilles et feront découvrir de nouvelles saveurs.

En définitive, les fruits séchés sont souvent mis de côté, et pourtant il présente tous les apports nutritifs que des fruits traditionnels. Ainsi, ces fruits séchés peuvent facilement s'intégrer dans les entrés, les plats et les desserts. Plus d'hésitation, les fruits séchés sont parfaits pour créer de nouvelles saveurs.

Comment préparer ses aliments pour la déshydratation ?

 

Si vous n'avez jamais entendu parler de déshydratation dans le domaine culinaire, tout cela est bien normal, cette méthode de conservation des aliments entre timidement mais surement dans nos habitudes de consommation.

Avec le sel et la glace, la déshydratation est une méthode de conservation des aliments que nous avons héritée de nos plus lointains ancêtres. D'une simplicité enfantine et d'une grande efficacité, ses avantages sont supérieurs à d'autres techniques de conservation. De même, déshydrater les aliments est économique et sain. D'autant plus que le procédé est à la portée de tous. Alors lancez-vous !

Ce que vous allez apprendre dans cet article

  • Pourquoi la déshydratation est une bonne méthode de conservation,
  • Quels aliments peuvent être déshydratés,
  • Comment préparer vos aliments pour les sécher de la meilleure façon.

Pourquoi déshydrater les aliments ?

A l'heure des temps modernes et des techniques de congélation les plus abouties, la question est pertinente. Déshydrater les aliments est tout d’abord une façon de préserver les aliments sans produits chimiques.

Les aliments déshydratés sont sains. Le procédé permet de conserver les nutriments contenus dans les aliments. Ces derniers, comme les fruits et légumes peuvent être traités en pleine maturité. Point essentiel, les aliments conservent également leur goût. La concentration issue de la déshydratation renforce leurs saveurs.

La déshydratation: rien de plus simple

Pour conserver vos aliments sans les congeler ni perdre leurs qualités nutritionnelles : séchez-les. Privés de leur eau et donc de leur source de vie, les microbes et bactéries ne peuvent plus se reproduire, du coup la dégradation des produit en est ralentie.

On ne parle pas ici de cuisson mais bien de séchage. L'idée est de retirer l'excédent d'eau et cela demande une véritable précision de température, fixée entre 30 à 60C°, et de temps : de 10 à 12 heures.

Bonne nouvelle : tout se déshydrate

Les fruits secs les plus célèbres sont sans aucuns doutes les abricots et les pruneaux. Et pourtant, tous les aliments peuvent être déshydratés. Les oranges, pommes et clémentines déshydratées peuvent aisément côtoyer les tomates et les carottes séchées, les champignons, les herbes, les yaourts, la compote de fruit, les graines, ou encore la crème. Une fois déshydratés, les aliments peuvent se conserver pratiquement indéfiniment.​

déshydrateur

Comment déshydrater les aliments ?

Pour déshydrater des aliments, il vous suffit de vous équiper d’un déshydrateur alimentaire. Sélectionnez vos produits frais, coupez-les en tranches régulières. Déposez et étendez ensuite vos aliments dans le déshydrateur qui va souffler de l’air durant 12 heures. Ce temps écoulé, il vous suffira de tourner les aliments pour leur permettre de sécher sur les deux côtés.

Toutefois, il est possible de déshydrater… sans déshydrateur, grâce au soleil ou au four, tout simplement. La température du four doit être maintenue à 44°C. A l’extérieur, placez les aliments sur une plaque puis couvrez avec un filet.

La conservation des aliments déshydratés

Les aliments déshydratés n’en sont pas moins périssables. Ils ont une période de conservation limitée, surtout s’ils sont en contact avec l’humidité, l’air et la chaleur.

Contenus dans une simple assiette couverte, ils se conserveront jusqu’à une semaine. Dans un conteneur étanche, jusqu’à un mois. Il est nécessaire d’empaqueter sous vide des aliments déshydratés. Ils se conserveront ainsi jusqu’à vingt fois plus longtemps.​

La déshydratation a le vent en poupe par son originalité, son efficacité et sa contribution à rendre nos vies plus saines. D’autant plus que déshydrater les aliments est un procédé des plus économiques.

Une fois déshydrater, vos produits n’auront plus besoin de congélateur, ni de place. Et vous pourrez pleinement profiter des fruits et légumes de saison toute l’année.

Si vous voulez comparer des déshydrateurs, rendez vous sur notre comparatif​