Machine à café à capsules [Comparatif 2017]

Meilleures machines à capsules

Les machines à capsules promettent une café savoureux mais sans faire la queue dans un bar. La plupart des machines fonctionnent avec un système de capsules propriétaires (Nespresso, Tassimo et Dolce Gusto pour ne citer que les plus connues), c'est à dire avec des capsules dédiées et fabriquées par le vendeur de la machine.

Malgré cette protection on peut trouver des capsules adaptées qui sont compatibles avec les machines des autres marques. Ces capsules sont généralement moins chères mais attention toutefois à ce qu'elles soient de bonne qualité et n'endommage pas la cafetière. Vous pouvez vous renseigner chez Gourmesso qui est le leader de ce point de vue.

La pression, mesurée en bars, varie selon la machine. Pour une bonne extraction des arômes du café, une pression de 15 bars est nécessaire ET suffisante (une machine à 30 bars est inutile). Une pression décente signifie des expressos crémeux et mousseux.

Certaines marques de café permettent à différents fabricant d'utiliser leur système propriétaire. Krups et Magimix par exemple se servent du système Nespresso. Par conséquent vous avez souvent un choix assez large sur le modèle de machine que vous ​cherchez.

Certaines machines on un sytème à lait intégré, d'autres ont un système moussant optionnel.

Voyons cela en détail pour les modèles de ce comparatif.​

Krups Nespresso Essenza

krups-nespresso-yy1540fd-essenza
  • Système Nespresso
  • Pression 19 bars
  • Mise en veille automatique
  • Arrêt automatique du café

766 commentaires

50 à 100€

Lire la revue

Krups Nespresso Pixie

krups-yy1201fd-nespresso-pixie
  • Système Nespresso
  • Pression 19 bars
  • Mise en veille automatique
  • Arrêt automatique du café
  • Détection du niveau d'eau

593 commentaires

100 à 150€

Lire la revue

Nescafé Dolce Gusto Drop

nescafe-dolce-gusto-drop
  • Système Nescafé Dolce Gusto
  • Pression 15 bars
  • Arrêt automatique
  • Thé et chocolats possibles

25 commentaires

100 à 150€

Lire la revue